A Madagascar, l’UNCDF participe à la mise en inclusion financière dans le Sud

Projet d’appui pour le dialogue communautaire et amélioration des conditions économiques dans le Sud de Madagascar.

A Madagascar, l’UNCDF participe à la mise en inclusion financière dans le Sud


Projet d’appui pour le dialogue communautaire et amélioration des conditions économiques dans le Sud de Madagascar.


Ce projet est financé par le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix ("Peace Building Fund" – "PBF") et est conjointement mis en œuvre par quatre agences du système des Nations Unies : UNFPA (pour la mise en place de plateformes communautaires), UNESCO (pour l’alphabétisation, la formation professionnelle et la promotion culturelle), la FAO (appui en matière agricole et commercialisation) et l’UNCDF dans huit communes de la région Anosy (Tsivory, Marotsiraka, Ebelo, Betroka, Ianabinda, Ivahona, Mahabo) et de la région Androy (Beraketa).

Pour répondre à ces défis, UNCDF a entrepris plusieurs activités :Retour ligne automatique
Développer les capacités des bénéficiaires : pour endiguer le haut niveau d’analphabétisme et la faiblesse de connaissances en matière de finance et de numérique dans la zone d’intervention, UNCDF a d’abord facilité les activités d’éducation financière et numérique en 2019 avec l’appui de l’Association Professionnelle des Institutions de Microfinance (APIMF). Un recyclage de ces formations est également intervenu en 2020. A ce jour, plus de 10 000 personnes en ont bénéficié des formations en éducation financière, dont 52% de femmes et 59% de jeunes de moins de 35 ans

Équiper les bénéficiaires : le programme a doté d’un téléphone mobile et d’une carte SIM chaque groupe d’épargne lors de la deuxième phase de mise en place des groupes d’épargne mobile, en mars 2020. Les analyses de l’UNCDF ont démontré que l’acquisition de téléphones portables pouvait représenter un réel frein à l’adoption des SFN.

Accompagner les bénéficiaires dans leur parcours client : en effet, les premiers mois d’utilisation sont clé pour permettre une adoption à long terme. Pour ce faire l’UNCDF, à travers son partenariat avec Telma MVola, le premier opérateur de Mobile Money à Madagascar, insiste sur l’accompagnement des bénéficiaires pendant au moins 3 mois. Au-delà du fonctionnement du service, des animateurs ont été recrutés pour aider dans la résolution de problèmes techniques que les bénéficiaires pourraient rencontrer ou encore les pertes de mots de passe. Un consultant expert en SFN est également basé dans la zone d’intervention, à Betroka, pour le suivi du projet et la remontée d’informations à l’UNCDF pour permettre une adaptation rapide des activités aux besoins des bénéficiaires.

https://www.uncdf.org/fr/article/5767/pour-plus-dinclusion-financiere-et-numerique-a-madagascar